Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Fil vers...

Le printemps de La Bigotière, le 8 mai

19 Mars 2017, 17:04pm

Publié par GL

Une belle journée ce 8 mai à La Bigotière, plus de 70 personnes sous le soleil.

La visite du domaine, de ses projets, de son patrimoine bati, faune et flore, guidé par Jean-Luc.

Les chants du groupe "Les modestes" et de Dédé, la visite du fournil et la cuisson du pain.

Les jeux en plein air, le jeu de la caisse des animaux

Une opération sympathique à recommencer...

Merci à tous de votre participation.

 

Le printemps de La Bigotière, le 8 mai
Le printemps de La Bigotière, le 8 mai
Le printemps de La Bigotière, le 8 mai
Le printemps de La Bigotière, le 8 mai
Le printemps de La Bigotière, le 8 mai

Un verger en cours à La Bigotière

Le week-end du 11 & 12 mars, La Bigotière a été le théâtre d’un chantier collectif de plantation. Nous étions une quinzaine à s’activer sous le soleil du samedi et les précipitations du dimanche. Au final plus de 70 fruitiers hautes tiges et basses tiges ont été greffés et plantés. De même nous avons planté des arbustes d’ornement, dont des sujets offerts par de nombreux amis et en particulier de Robert qui est né à La Bigotière.

Commenter cet article

Christian LEFAURE 11/05/2017 23:41

Ce que j'en pense. Par christian Lefaure, marcheur en quête d'expériences innovantes.
>
> Lorsque j'ai découvert sur ce blog le projet de la Bigotiere j'ai retenu deux mots clef: habitat participatif et accueil, et la présentation du blog m'a donné envie de découvrir qui étaient les promoteurs de ce projet et ce qu'ils faisaient concrètement. J'ai donc fait passer mon chemin par la Bigotiere et j'y suis arrivé hier après un peu plus de 1400 km de marche.
>
> Ce que j'ai découvert depuis mon arrivée, non seulement ne me déçoit pas, mais va beaucoup plus loin que ce que j'imaginais. C'est vraiment un superbe projet dans sa diversité et dans sa grande cohérence. Un superbe projet porté par six couples qui mettent en musique les utopies mûries depuis plusieurs décennies, et que chacun se sent à même de mettre en œuvre maintenant que les enfants ont grandi.
> 50 60 ans, ces 12 personnes conservent l'enthousiasme de la jeunesse, avec l'expérience en plus. C'est ce qui les a incite à se faire coacher en début de projet pour mieux savoir gérer leurs relations et les éventuels conflits. Ce n'est en effet pas évident de gérer ensemble un lieu de vie avec de nombreux espaces communs et plusieurs projets professionnels ; ils ont mis au point ensemble un protocole comme on le ferait dans une entreprise. Car c'est bien de cela qu'il s'agit : d'une entreprise à multiples facettes qui témoignent de la multiplicité des expériences et des vécu de ses 12 personnes. Il y a :
> –Le fournil et son activité de boulangerie qui existent grâce a la reconversion totale d'un ancien cadre du service public qui a passé son CAP et qui vient de faire plusieurs stages chez les boulangers.
> – le projet d'accueil social de trois à quatre parents isolés avec jeunes enfants. Ce projet va apporter cinq emplois dont quatre pour les habitants de la Bigotière ( La aussi deux reconversions et deux personnes qui sont actuellement familles d'accueil).
> – la grande salle commune permettra d'accueillir ded activites de stages, de creation musicales théâtrales et autres travaux de groupes.
> – de nombreuses parties de l'habitat collectif sont réservées à l'accueil individuel, familial voire de groupes
> – le développement d'une activité de permaculture dans le très grand jardin qui pourra peut-être permettre une autosuffisance dans la consommation de fruits et légumes. Là encore ce sera du temps de travail pour les habitants
> –enfin il est envisagé de mettre à disposition d'un jeune maraîchers en recherche de terrain ceux qui lui permettraient de développer son activité.
>
> Lors de mon passage, seul un couple habite déjà là. De nombreux travaux sont en cours. En particulier les compagnons bâtisseurs font tous les travaux qui concernent le projet de l'accueil social. Ce n'est pas sans émotion que je retrouve les compagnons bâtisseurs avec qui j'ai effectué un chantier en Algérie en 1964.
>
> Oui, c'est vraiment un super projet; il me paraît très bien parti et je n'ai plus qu'une envie maintenant y revenir lorsque les travaux seront terminés, Qu'ils pourront tous habiter la Bigottière et que les projets seront devenu réalité. À très bientôt donc !